[

Accueil > Les Rencontres Electronique > Les Rencontres Nationales > 2008 : "Systèmes embarqués, développement durables et électronique des lasers" (...)

2008 : "Systèmes embarqués, développement durables et électronique des lasers" - Lacanau

mercredi 26 novembre 2008, par Le comité d’organisation de la 1ere Ecole Technologique du RdE

Les thèmes des Rencontres de Lacanau

SYSTÈMES EMBARQUÉS :

Les systèmes embarqués correspondent à des équipements souvent autonomes qui leur permet d’être en interaction directe avec l’environnement dans lequel ils sont placés. Les systèmes embarqués sont présents dans des applications de plus en plus nombreuses, par exemple l’automobile, l’avionique, les capteurs intelligents, la santé ou l’électronique grand public. Dans les systèmes critiques les comportements doivent être garantis car des défaillances peuvent avoir des conséquences graves alors que dans les autres cas il s’agit de rechercher des compromis entre plusieurs critères comme la qualité de service, les coûts, les délais de conception ou la consommation d’énergie des équipements mobiles.

LASER MÉGAJOULE :

Le Laser Mégajoule, ou LMJ, est un élément essentiel du programme Simulation, destiné à assurer la pérennité de la dissuasion après l’arrêt définitif des essais nucléaires. La construction de ce laser est l’aboutissement de la longue expérience du CEA/DAM dans le domaine des lasers de puissance. Elle fait intervenir les plus grands industriels du domaine dans une dynamique propice à l’emploi. Son exploitation entraînera le développement, dans son environnement proche d’un tissu technologique spécialisé, générant des recherches et développements dans le domaine de l’optique, des lasers et des plasmas. Enfin, le Laser Mégajoule sera ouvert à la communauté scientifique nationale et internationale, constituant ainsi un lieu privilégié de collaborations et d’échanges.

ENERGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE :

"un développement qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans compromettre ceux des générations futures". Cela part assurément d’un bon sentiment de souhaiter l’épanouissement de tout le genre humain, présent et à venir, partout et tout le temps, mais, prise au pied de la lettre (et sinon quel sens lui donner ?), cette définition n’a malheureusement aucune portée opérationnelle, en ce sens qu’elle ne fournit de réponse objective ou d’aide à la décision dans aucun domaine où il existe des limites physiques.
Levons une partie du voile, qui cache un enjeu primordial.

Inscrivez-vous aux Rencontres

Depuis 9 ans, les Rencontres Electronique marquent un temps fort dans l’activité de ce réseau des électroniciens de la recherche. C’est pour tous les participants l’occasion de mieux se connaître, d’échanger, et de confronter savoir-faire et compétences, le tout articulé autour d’exposés scientifiques, mettant en évidence des points de blocages technologiques en électronique.

Les liens qui se créent durant ces Rencontres offrent aux électroniciens, de retour dans leurs unités, une source de soutien pour l’exercice de leur métier.

L’objectif principal des dixièmes Rencontres s’inscrit dans la continuité avec la volonté d’ouvrir la réflexion sur l’avenir des technologies mises en œuvre en électronique et le futur du métier d’électronicien de la recherche.

Comme lors des neuvièmes rencontres, à partir d’exposés prospectifs, donnés par des personnalités scientifiques présentant leur projet de recherche et les problèmes électroniques qu’ils rencontrent, nous nous proposons de faire intervenir des experts électroniciens du domaine, afin d’apporter des éléments de réponse.

Participer aux Rencontres, c’est être acteur du réseau pour que le savoir de chacun participe à la connaissance de tous.

Comité d’organisation

Gilles N’KAOUA (ST2I), Julien SANCHEZ (SC), Abderrahman BOUJRAD (DSG), Bernard SINARDET (MPPU), William BENHARBONE (MPPU), Fabrice BERNEAU (MPPU), Pierre CIRET (MPPU), Wilfried D’ANNA (MPPU), Rodolphe DECOURT (SC), Elise DOUAT (MC), Francis EHRENFELD (SC), Marc IMHOFF (MPPU), Djamel NASRI (SC), Jean-Louis PEDROZA (MPPU),
André PITEAU (ST2I), Sébastien RATEAU (SDV), Jean-Robert ROCHE (MRCT), Sébastien SABOURIN (ST2I)